Reconversion professionnelle

Si je devais me reconvertir, je sais déjà vers quoi j’irais… mais j’aimerais bien éviter d’avoir à le faire, vu que je ne pourrais jamais espérer conserver mon niveau de vie… en tout cas, je vais continuer à faire ça en hobby, c’est plus passionnant… Vous comprendrez un peu plus bas…

Hier, j’ai reçu un CD en édition très limitée, numéroté à la main par l’artiste lui-même (j’ai le numéro 12):

Nick Webb est un artiste du sud de l’Angleterre… Le lien que j’ai avec lui, c’est que c’est un ami de Gary Page qui est un ami/musicien de David Ford.

J’ai découvert la musique de Nick Webb par le biais de l’excellente émission de radio de Gary (avec qui je suis devenu très ami)… dans laquelle ce dernier diffuse chaque semaine ma sélection de titre Européen (hors Angleterre donc).
Pour marquer le coup du Brexit, Gary devrait jouer « Putain, Putain » de TC Matic (Arno) ce dimanche.

Bref, j’ai reçu ce CD hier et c’est très agréable, calme, reposant

Pour en savoir plus et écouter des morceaux , c’est !

Concernant une éventuelle reconversion, mais qui reste actuellement un hobby… Après la réussite du concert de David Ford à Paris en Mars dernier, je commence déjà à travailler à son prochain passage.

A ce concert, une grosse poignée d’Anglais avaient fait la traversée.

Parmi eux, il y en avait un, un peu plus excentrique que les autres…

Peu de temps après le concert, il m’a fait suivre un message dans lequel il avait donné mes coordonnées à un duo allemand qui cherchait des contacts pour se produire sur Paris.

J’ai mis un peu de temps à réagir, mais après avoir survolé un titre ou deux, je suis entré en contact avec le chanteur pour lui proposer mon aide…

Et c’est parti, je suis en train de les aider à monter quelques concerts dans l’Est de la France, et à tenter quelque chose au même endroit que David Ford en Mars…

Depuis, j’ai écouté un peu mieux et j’ai été fort agréablement impressionné par leurs compositions.

Surtout celle-là:

Le chanteur est très sympa… C’est un plaisir d’interagir avec lui!

Il y a d’autres vidéos du même concert, !

Ils passent dans un café du côté de la Bastille le 7 Septembre prochain.

Plein de trucs et des soldes

Bon, ça fait au moins trois semaines que je n’ai pas relaté mes récentes dépenses, et il y a beaucoup de retard alors je vais peut-être être succinct…

Il y a à peu près trois semaines, on a fait un week-end prolongé à notre maison de campagne.

Pour simplifier le souci d’heure de départ, j’avais travaillé de la maison le vendredi.

Du coup, je suis allé faire un tour à mon ancien magasin préféré le matin.

J’y ai pris:

Un album d’un gars qui s’appelle Vanupié. Je ne le connaissais que de nom car une jeune femme qui avait travaillé pour moi, il y a deux ans, m’en avait parlé après l’avoir vu dans le métro. L’ai écouté rapidement, c’est assez sympa (quelque part entre Tryo et Sanseverino). A ré-écouter.
Regardez-donc les critiques sur le site de la Fnac, que du 5 étoiles!

Pour délirer un peu:

(Bon, c’est vite fatiguant)

Par nostalgie:

Par curiosité:

J’aime bien cette édition de DVDs (c’est ce qui m’a décidé). Que des petits films indépendants anglais ou US, en VO.
J’ai vu dans cette série deux films de jeunesse rares avec respectivement, Jude Law et Daniel Craig. Très intéressants.
Et puis, dans ce film, il y a Lauren Ambrose!

Pendant le long week-end, passage à un dépot-vente local où j’ai acquis 3 LPs:

Une rémiscence des années 80 (ça a beaucoup vieilli)

(un mec qui a eu sa demie-minute de gloire en proposant des arrangements pop sur une voix pseudo-opéra, avec synthé Bontempi sur tous les morceaux)

Plus vieux encore, typiquement années 70, un disque qu’il y avait systématiquement quand j’allais en colonie de vacances (je l’avais déjà, mais le vinyle était en mauvais état)

(Avec l’excellent Roger Mason, qui n’a aucun rapport avec Roger Waters et Nick Mason de Pink Floyd!)

et un très bon album de Serge Reggianni

De retour à Paris, je suis allé traîner un midi chez les Fennecs proches de mon nouveau bureau pour y acquérir un peu de lecture:

Le troisième volume de la trilogie Mr Mercedes… L’ai commencé la semaine dernière, ça me parait pas mal.

Les Fennecs faisaient une opération 4 CDs pour 20 Euros, et dans cette opération, il y avait une compilation (3 CDs) qui me faisait de l’oeil depuis longtemps mais que je me refusais de payer au prix fort (plus de 25 Euros).

Donc je l’ai prise:

Toute la carrière du groupe, entrecoupée de morceaux solos des différents membres du groupe (y compris, le fabuleux Signal to Noise de Peter Gabriel).
Plus c’est récent, moins c’est bon!

Pour compléter les 3 autres CDs, j’ai pris un grand classique

… et la bonne excuse pour prendre les deux CDs avec des traces de David Ford dedans:

Je suis retourné à ce petit magasin la semaine dernière pour voir ce qu’ils proposaient d’intéressant pour les soldes et y ai acquis pour presque pas grand chose:

Quelle claque… Du punk celtique de Boston… recommandé par Bruce Springsteen!

Instantanément adoré!

Très agréable à écouter!

… et parce que le nom était souvent passé sous mes yeux depuis quelques mois

C’est du Didier Super au féminin, en plus trash, chanté par une jolie blondinette… Surprenant.

Tant que j’y étais j’ai aussi pris le DVD de son concert (soldé aussi)

Et pour deux Euros

Lundi, mes pérégrinations m’ont amené à me retrouver aux 4 temps à la Défense (je vous laisse imaginer comment j’ai kiffé y être un lundi midi de début de soldes).

En me dirigeant vers le métro, j’ai vu un magasin Cultura qui m’a irrésistiblement attiré.

Pour 3 Euros, j’en suis ressorti avec ce double CD.

Ce midi, je suis retourné chez les Fennecs les plus proches car je voulais y acquérir ce livre:

Du coup, j’ai regardé ce qu’ils avaient remis dans le bac de soldes…

(Les cubains qui collaborent avec plein de petits jeunes)

Bon, il va falloir que je me calme!

Bons baisers de l’E Street Band

Mes nouvelles fonctions professionnelles m’ayant installé à portée de pédales de fennecs assez ternes, je me suis senti obligé ce midi d’aller leur rendre visite.
(Aller à pied, retour en Velib)

Pour commencer, j’ai acquis ce CD parce qu’il me titillait depuis un petit moment.

Des remix ou re-travaux des titres principaux de ce charmant jeune homme.
Je suis en train de l’écouter, c’est assez intéressant.

Par acquis de conscience, je suis passé voir si elle avait un bac, mais sans trop d’espoir vu que le site des fennecs annonçait qu’il n’y avait aucune disponibilité en magasin.

A mon agréable surprise, ils avaient ce disque.

Et puis, comme je voulais l’acquérir à nouveau (en CD, on a le coffret vinyle)

Et puis, comme cette artisanale échoppe faisait une offre « Deux séries achetées, une offerte », je me suis pris tout ça:

Mes petits coins

Ça fait longtemps que j’avais envie de faire ça, vous présenter, avides lecteurs mes petits espaces préférés dans la maison…

On commence par mon alcôve/table de nuit, avec les livres lus ces derniers mois…

(ça peut paraître monomaniaque)

A l’étage, toujours, autre « bibliothèque », dans les toilettes…

Gros plan sur certains ouvrages…

On va redescendre au rez-de chaussée, en passant par l’escalier, où sont rangés quelques DVD (avec une belle photo sur la gauche)

Arrivé au rez-de-chaussée, globalement, on trouve une grande bibliothèque,  avec mon bureau au fond et un canapé avec un chat dessus.

Vu de mon bureau, ça donne ça:

A gauche, de la télé, au fond, c’est mon placard à CDs francophones…

Ouvert, il ressemble à ça.

(Il y a plusieurs couches)

Alors que les CDs non-francophones sont, eux, dans un autre placard, dans les toilettes du bas…

Je suis obligé de le photographier en deux fois… Pas assez de place pour le recul.

Revenons dans le salon, à droite de la télévision…

Un tas de coffrets et films à regarder…

et ma platine vinyle qui a plus de 30 ans:

… et qui fonctionne toujours très bien.

Au dessus, quelques petits collectors.

Le tas de films à voir, c’est en gros, ça:

Au dessus du tas, si on ouvre une porte, on trouve quelques livres et encore plein de films.

Et si on ouvre, le premier tiroir, on tombe sur de la musique…

Au fil des étagères, on trouve:

Quelques livres musicaux

Un peu d’humour

Mon intégrale X-Men en BD

Quelques autres livres dans le même esprit (je vous ai passé les deux autres vitrines du même auteur)

Au pied de la bibliothèque, toutes mes guitares…

Revenons à mon bordel organisé, sur mon bureau:

(On notera les pantoufles chauffantes USB au pied)

Généralement, sur mon bureau, il y a toujours plein des derniers CDs acquis, et une copie de la bio de David Ford (celle avec la gentille signature)

Et plein de bordel…

A ma droite, mon coin David Ford.

Si on remonte au dessus de mon écran, on trouve diverses étagères…

Premier étage, Freddie, Zlatan, Robert et Raymonde, Homer et un canard dédicacé par Gérald Genty.
(et une photo de moi au service militaire)

Deuxième étage, quelques X-Men

Et tout en haut, deux poupées collector Monthy Python…

Si on va traîner dans le garage…

Sur un frigo qui est plus vieux que moi:

Au milieu de mes outils…

Et sur un mur:

Et en face:

Fin de la visite guidée…

Moisson d’Avril (et de mai aussi)

Encore un long moment depuis la dernière mise à jour de ce blog… en attendant la prochaine qui devrait être intéressante.

J’ai titré Moisson d’Avril, histoire de faire un jeu de mots pourri, mais je me demande si tout cela n’a pas eu lieu en Mai.

Bref, il y a quelques temps, on est allés avec madame dans un vide-grenier pas loin de la maison, et j’y ai trouvé deux bricoles, en tout pour moins de 5 Euros…

Une réminiscence de ma jeunesse:

Ben, c’est bien moins mauvais que je le craignais, avec beaucoup de second degré, subtil…

Et un superbe coffret:

Avec un beau livre sur l’époque, le tournage, tout le storyboard et quelque chose d’assez bluffant, une centaine de photo à regarder avec des lunettes spéciales, en stéréoscopie

Après, nous sommes allés, avec madame passer quelques jours à notre maison de campagne… et comme à chaque fois, désormais, j’ai regardé s’il y avait potentiellement des concerts intéressants à voir.

Il y avait: Mouss et Hakim passaient à un petit festival champêtre à une petite demie-heure de la maison.

Festival très sympa, sans prétention, et au coin d’un mur, on a croisé l’un des deux et j’ai pris mon courage à deux mains pour l’aborder… J’avais un truc que je voulais absolument leur dire, et j’ai pu!

… et il est d’une vraie gentillesse!

(C’est Mouss)

A la maison de campagne, j’ai un peu bricolé.

J’avais dû rehausser la baignoire récemment à cause d’une fuite récalcitrante, du coup, le coffrage faisait moche…

Avant:

Après:

Et je me suis un peu amusé à faire des expériences avec mon nouvel appareil photo, la nuit:

En rentrant sur Paris, j’ai reçu deux petites exclu:

L’excellent premier single de Gris-de-Lin, découverte dans l’émission de mon ami Gary Page, un joli vinyle jaune.

Pour le plaisir de partager, je met le clip de la chanson qui a attiré mon attention.

Et j’ai aussi reçu, bien avant sa sortie, le nouvel album de Cécile Hercule (j’ai participé à son financement).

Il est très agréable, naïf, fragile, avec, comme pour le premier, la complicité de Mickey (3D).

Je ne sais plus trop quand, je suis passé chez les Fennecs pour y acheter une batterie externe pour mon portable, et je suis ressorti avec plein de livres:

Comme j’avais acquis récemment les 24 premiers tomes d’occasion sur le bon coin:

et dans ma lancée:

et…

Durant ce mois de mai, côté professionnel, j’ai terminé ma mission dans une grosse société qui, à une époque, éditait des annuaires dont les pages n’étaient pas blanches, et j’en ai commencé une nouvelle dans cette société pour laquelle j’ai déjà travaillé, et qui fabrique des boissons gazeuses alcoolisées.

J’oubliais, on est, dans cette période, retournés voir Laurent Viel (avec toujours le même bonheur) et deux fois au Stade de France voir les deux finales (gagnées) par le PSG.

Et ce lundi soir dernier, suite à l’insistance insistante de ma meilleure amie, qui frôlait le harcèlement, à force, j’ai cédé, et j’ai accepté une invitation qu’elle avait obtenue pour une soirée de promotion pour un festival estival à Albi, soirée qui était appuyée par une prestation de Zaza Fournier (que je n’avais que très peu entendue, une paire de fois, sur Inter).

Double découverte pour moi, la salle (le Pan Piper) et la jeune fille… donc, je frémissais.

Et la claque a été magistrale… La jeune fille est envoutante, mais son principal atout, c’est le jeune homme qui l’accompagne… Je ne le connaissais pas (il parait qu’il est connu), mais il est merveilleux (Majiker), bon instrumentiste, beatboxer hors-pair, humour anglais et personnalité lunaire.

Superbe mise en scène…

En gros, ce concert ressemblait beaucoup à ça, mais en plus long:

Bien entendu, en sortant, j’ai dépensé quelques sous: